Éolien offshore, Hydrolien, Énergie des vagues, Énergie thermique des mers

Groupement de Recherche en Énergies Marines Renouvables CNRS École Centrale de Nantes Centre de droit et d'économie de la mer Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes Institut de Recherche Dupuy de Lôme Laboratoire d'Hydrodynamique de l'École Polytechnique laboratoire des ecoulements géophysiques et industriels Laboratoire Géosciences Océan École Centrale de Nantes - LHEEA Laboratoire d'Hydraulique Saint-Venant Laboratoire d'Océanologie et de Géosciences Laboratoire Ondes et Milieux complexes Laboratoire d étude des Bio-Indicateurs Actuels et Fossiles Laboratoire de Morphodynamique Continentale et Côtière Laboratoire Pluridisciplinaire de Recherche Ingénierie des Systèmes

Rechercher




Accueil > Présentation > Axes de recherche > Axe 4 : Composants innovants et concepts en rupture pour la récupérations des EMRs

Axe 4 : Composants innovants et concepts en rupture pour la récupérations des EMRs

par Sandrine Jamet - publié le , mis à jour le

Axe 4 : Composants innovants et concepts en rupture pour la récupérations des EMRs

Responsable : Jean-Luc Achard (LEGI)

A l’heure actuelle, le coût de l’énergie produite par les systèmes EMRs est encore élevé par rapport au tarif de marché.

Pour les technologies existantes, on peut raisonnablement s’attendre à ce que ce coût se réduise grâce aux mécanismes d’apprentissage et à l’industrialisation des procédés de fabrication. Cependant, cette réduction des coûts pourrait ne pas être suffisante pour atteindre un coût compétitif vis-à-vis des autres formes d’énergies renouvelables.

C’est pourquoi il est essentiel de continuer à promouvoir la génération, l’étude et le développement de composants et concepts innovants dont les caractéristiques pourraient permettre des ruptures sur, au final, le coût de l’énergie.

Cet axe vise à promouvoir et encourager les travaux dans ce sens.

A titre d’illustration, on trouvera ci-dessous une liste non exhaustive de problématiques scientifiques relevant de cet axe :

  • Procédés en rupture pour la récupération des EMRs (systèmes hybrides, systèmes déformables), les opérations de maintenance (drones), …
  • Optimisation de la structure de génératrices à entraînement direct et agrégation de l’énergie (éolien, hydrolien, houlomoteur)
  • Contrôle/commande pour optimisation des performances