Éolien offshore, Hydrolien, Énergie des vagues, Énergie thermique des mers

Groupement de Recherche en Énergies Marines Renouvables CNRS École Centrale de Nantes Centre de droit et d'économie de la mer Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes Institut de Recherche Dupuy de Lôme Laboratoire d'Hydrodynamique de l'École Polytechnique laboratoire des ecoulements géophysiques et industriels Laboratoire Géosciences Océan École Centrale de Nantes - LHEEA Laboratoire d'Hydraulique Saint-Venant Laboratoire d'Océanologie et de Géosciences Laboratoire Ondes et Milieux complexes Laboratoire d étude des Bio-Indicateurs Actuels et Fossiles Laboratoire de Morphodynamique Continentale et Côtière Laboratoire Pluridisciplinaire de Recherche Ingénierie des Systèmes

Rechercher




Accueil > Présentation > Axes de recherche > Axe 1 : Modélisation et simulation numérique et expérimentale et approches systèmes

Axe 1 : Modélisation et simulation numérique et expérimentale et approches systèmes

par Sandrine Jamet - publié le , mis à jour le

Axe 1 : Modélisation et simulation numérique et expérimentale et approches systèmes

Responsable : Sandrine Aubrun (PRISME) & Grégory Pinon (LOMC)

Les Énergies Marines Renouvelables constituent un nouveau champ applicatif, présentant des spécificités par rapport aux applications usuelles.

Ces spécificités mettent en défaut les hypothèses sous-jacentes aux outils de dimensionnement usuels et conduisent à l’adoption de facteurs de sécurité – ou coefficients d’ignorance - prohibitifs. De plus, l’aspect pluridisciplinaire est également important de par les couplages forts entre les différents composants et il nécessite de développer les interfaces entre les disciplines scientifiques.

Dans une perspective de réduction des coûts et des risques de EMRs, cet axe vise donc à promouvoir les travaux portant sur les méthodes et outils permettant de concevoir au plus juste.

A titre d’illustration, on trouvera ci-dessous une liste non exhaustive de problématiques scientifiques relevant de cet axe  :

  • Effets de parcs dans les fermes EMRs (hydrolien, houlomoteur et éolien)
  • Turbulence à grande échelle et impact sur la production des machines et le transport sédimentaire (éolien et hydrolien)
  • Mesure et caractérisation fine de la ressource (turbulence des courants, mesure surfacique de la houle, interactions houle/courant)
  • Méthodes expérimentales pour l’émulation du comportement des convertisseurs pour les essais en bassin (efforts aérodynamiques pour les éoliennes, PTO pour les hydroliennes et houlomoteurs)
  • Réduction de modèles multi-échelles et multi-physiques
  • Simulation haute fidélité pour le dimensionnement des systèmes EMRs
  • Modélisation de la tenue à la mer de systèmes houlomoteurs poly-articulés et animés de mouvements de grande amplitude
  • Fondations et ancrages, interactions sol - structure